Commandez aussi sur Whatsapp : 06 18 12 27 06

Yom Kipour

 

Yom Kipour (יום הכִּיפּוּרים jour des expiations) est généralement connu sous le nom de Grand Pardon.

 

Le 10 Tishri, depuis le soir précédent jusqu'au soir, tous les Juifs sont convoqués devant D.ieu pour faire leur examen de conscience, et demander au Créateur le pardon pour les fautes commises volontairement ou non [22].

 

La Tora prescrit de jeûner toute la journée et de se repentir pour obtenir le pardon[24]. La journée est passée en prières à la synagogue, où l'on s'abstient de tout confort matériel pour se présenter dans l'humilité devant D.ieu.

 

Au temps du Temple, après tout un cérémoniel, le Grand Prêtre (cohen gadol כהן גדול) pénétrait pour la seule fois de l'année dans le Saint des Saints, la salle au cœur du Temple où résidait la Présence Divine, et obtenait le pardon pour tout le peuple.

Yom Kipour est souvent vue comme la solennité la plus importante du calendrier juif. Pourtant, dans la tradition juive, le Jugement des êtres se fait lors de Rosh Hashana, et le verdict divin est prononcé lors de Hoshaana Raba.

 

Le jour du Pardon a été concédé par D.ieu au peuple d'Israël suite à l'épisode idolâtre du Veau d'or dans le désert du Sinaï, pour qu'ils puissent se racheter. Aujourd'hui, il ne faut pas considérer le Yom Kipour comme une occasion de laver de ses fautes avec légèreté, mais comme le moment d'une vraie et sincère Téshouva (תְשׁוּבה retour).

 

 

Références :    

 

22 :      Vayikra XXIII, 27

« Le dixième jour de ce septième mois, ce sera le jour des expiations : vous aurez une sainte convocation, vous humilierez vos âmes... »

 

24 :      Vayikra XVI, 30

« Car en ce jour on fera l'expiation pour vous, afin de vous purifier : vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel. »

 

Nos wineries